Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Union locale Solidaires Saint-Denis

Communiqué : 

 

Lundi 27 mai la manifestation appelée par les collectifs d’habitant-e-s expulsé-e-s ou menacé-e-s de l’être et par les associations a été un vrai succès. Plus de 150 personnes ont défilé dans les rues de Saint-Denis et ont rencontré une attention, une solidarité, de la part de la population qui connaît et partage les difficultés du mal-logement.

La demande avait été faite plusieurs jours à l’avance d’une rencontre avec la Sous Préfète concernant la rénovation de la ville et ses conséquences pour ses habitant-e-s. Mais quand la manifestation est arrivée sous ses fenêtres, elle a refusé de recevoir une délégation, comme si les expulsions des logements, la régularisation des sans-papiers ne la concernaient pas alors qu’elle est en première ligne sur ces questions.

 Revenus devant la mairie où la dispersion était prévue, les manifestant-e-s sont venu-e-s interpeller pacifiquement le Maire et les élu-e-s présent-e-s qui inauguraient l’exposition photos de Gérard Monico, place de l’Hôtel de ville. Le mot d’ordre était « Monsieur le Maire, nous voulons un rendez-vous ! Le logement est un droit !». Mais l'équipe municipale a refusé tout dialogue avec les mal-logé.e.s et a préféré se réfugier dans la mairie.

Une partie des manifestant-e-s a pu, derrière le maire, pénétrer dans le hall où la discussion a continué. Mais les élus présents ont fait appel à la police pour dégager la mairie. Ce qu’elle a fait vers 21h, de façon brutale, avec coups, lacrymogènes, tazer et cavalerie.

De la part d’une municipalité qui se réclame de la solidarité, ce refus de toute discussion est stérile et a conduit à cette intervention inacceptable.

Nous réitérons la demande faite d’une réunion entre des représentant-e-s de la ville, les habitant-e-s des immeubles menacés d’expulsion et les représentant-e-s des associations signataires de l’appel à manifester, dans la perspective d’une réunion plus large de tous les ceux concernés par la rénovation urbaine (ville, préfecture, région, agglomération).

Nous soutenons les revendications des habitant-e-s qui demandent un justificatif reconnaissant leur statut d’habitant-e-s de la ville à part entière, un soutien de la ville auprès de la préfecture dans leurs démarches de régularisation, et l’ouverture du volet social du PNRQAD pour leur relogement.

Le 30 mai 2013

 

Premiers signataires : Collectif Guantanamo 50 rue Gabriel Peri, collectif St Remy Nord, Réseau Solidarité Logement, Collectif étudiant-e-s étranger-e-s de Paris 8, Union locale Solidaires.

Et le soutien de : les Alternatifs, AL, CGA, FA, NPA

Immeuble en construction, quartier de la gare à Saint-Denis

Immeuble en construction, quartier de la gare à Saint-Denis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article