Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Union locale Solidaires Saint-Denis

La Coordination 93 de lutte pour les sans papiers vous invite à les soutenir massivement, en les accompagnant dans leur marche, en les accueillant dans les villes où ils passent et en participant aux activités et aux débats organisés à chaque étape du parcours.

Jeudi 26 :

11h station tram T5 -Butte Pinson- arrivée dans le 93 à Pierrefitte

13h : Repas devant la mairie de Pierrefitte

17h : accueil devant la mairie de Saint Denis par la troupe Teatrika qui jouera Les fugitifs (spectacle pour tous, les enfants sont les bienvenus)

18h : accueil par la mairie de Saint Denis

20h : soirée débat salle de la Légion d'honneur avec les habitants de la ville, les militants associatifs et politiques, les élus

Vendredi 27 :

départ 10h et déjeuner square Stalingrad à côté de la mairie d'Aubervilliers

12h : déjeuner à Aubervilliers

18h : Arrivée à Bobigny devant la Préfecture

20h : soirée à Bobigny (lieu à préciser, en attente d'une réponse de la mairie)

Samedi 28 :

rdv 12h à la station tram T1 aux 6 routes pour départ groupé au Parc de la Courneuve. Vous êtes tous et toutes invité-e-s à rejoindre les marcheurs (activités sportives, musique et pic nic au programme)

Soirée à Aubervilliers (projection de film et débat)

Dimanche 29 :

Retour à Bobigny par le métro et le tram. Départ de Bobigny vers Montreuil

Soirée à Montreuil (lieu à préciser en attente réponse de la mairie)

 

Pour toutes informations pendant la marche vous pouvez contacter la coordination 93 de lutte des sans papiers

 

 

Appel à la Marche du Grand Paris

Les Sans-papiers et Migrants

de l’Union Nationale des Sans-Papiers (UNSP)

 

Le mouvement des Sans-papiers et Migrants ressent le besoin urgent de faire connaître une fois de plus le niveau de ses préoccupations et de ses attentes.

 

C’est pourquoi, depuis le 7 septembre, il a entamé une marche d’un mois en Ile de France pour le droit et l’égalité

En choisissant le cadre de ce que désormais l’on nomme « Le Grand Paris », nous ne voulons pas simplement tourner autour de la Capitale, mais aussi questionner les pouvoirs en place sur les répercussions que peut avoir sur notre avenir la transformation à l’échelle d’une vingtaine d’années de l’agglomération parisienne en une métropole à dimension européenne et mondiale.

 

Ce sera bien évidemment aussi le moment pour les Sans papiers de rappeler et de mettre en débat leurs revendications principales :

  • régularisation de tous les Sans-papiers,
  • fermeture des centres de rétention,
  • arrêt des expulsions,
  • respect du droit d’asile,
  • promulgation du droit de vote,
  • reconnaissance de l’égalité entre nationaux et migrants,
  • liberté de circulation et d’installation

 

La Marche du Grand Paris des Sans-papiers et Migrants sera patiente mais déterminée, joyeuse dans la revendication, non violente dans la lutte, sérieuse dans le témoignage et la conviction  de lutter pour plus de justice et de liberté. Elle a pour objectifs :

- Susciter un mois d’information, de discussion et de réflexion

sur le « droit de cité » pour les Sans-papiers et Migrants, en s’appuyant sur l’initiative et la mobilisation des collectifs locaux et des associations de chaque département et chaque ville traversés.

 - Exiger l’abrogation de la circulaire de novembre 2012  sur le droit au séjour des étrangers.

- Protester contre le traitement répressif des Sans-papiers, Roms et demandeurs d’asile, criminalisés sans raison et exiger la fermeture des centres de rétention

- Revendiquer à nouveau le droit de vote pour les étrangers non-communautaires, tant attendu,.

- Encourager toutes les formes de créativité existantes sur notre parcours à se manifester et à participer à leur manière au passage de la marche

- Commémorer les trente ans de la Marche pour l’Egalité. C’est dans son héritage que nous nous situons. On peut s’inquiéter du peu de chemin parcouru depuis. Raison de plus pour reprendre à notre tour le « bâton de pèlerin ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article