Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par union locale solidaires Saint-Denis

Suite à la manifestation du samedi 17 décembre 2011 qui a réunit plus de 200 personnes, la préfecture reste sourde et refuse même toute discussion : elle expulse et après laisse les gens à la rue !  Le comité de mobilisation contre les expulsions a proposé diverses initiatives, notamment un 

Repas de solidarité mercredi 21 décembre à partir de 19h

 

Par ailleurs, les expulsé-e-s et les soutiens ont envoyer un courrier à la mairie de Saint-Denis :

-----------------------------------------------------------------------------------

Saint-Denis, le lundi 19 décembre 2011
Monsieur le Maire,
  
Objet : Demande de soutien aux expulsé-e-s des 11 rue Dezobry et 76 rue Péri
  
Suite aux expulsions qui ont eu lieu ces derniers temps dans notre commune et  suite à votre tract «Urgence logement», nous vous demandons un soutien clair pour les expulsés! Vous écrivez dans ce tract : «En tout état de cause, l’hébergement des personnes évacuées par décision préfectorale est une obligation légale pour l’Etat, a fortiori en cette période de trêve hivernale.»  Le préfet est nommé par le Président de la République et nous connaissons les positions du gouvernement sur ce sujet. De ce fait un soutien aux expulsé-e-s est un message clair d’opposition à la politique d’exclusion de Monsieur Sarkozy.
  
Par conséquent nous vous demandons le même engagement de la part de la collectivité locale, que celui dont font preuve les citoyens en soutenant les expulsés dans leur rude bataille pour le relogement de tous et la régularisation des Sans Papiers, car il est inacceptable de voir des gens réduits à camper dans le froid, à la merci de tous les dangers de la vie dans la rue. Il est bien entendu que par ailleurs nous continuons nos démarches auprès de la sous-préfecture car notre motivation et notre détermination trouvent leur source dans notre indignation et notre sens élémentaire de la solidarité.
  
Lors de la dernière rencontre entre les expulsé-e-s de Gabriel Péri, le comité de soutien et la mairie, vous nous avez dit être prêts à nous donner des signes politiques de soutien.
  
Ainsi, convaincus que vous souhaitez sincèrement apporter un soutien à la lutte contre les expulsions dans laquelle nous sommes impliqué-e-s depuis trois semaines, nous vous demandons :
  • de bien vouloir mettre la salle de la Légion d’Honneur à leur disposition ou à défaut le barnum situé devant la mairie, afin d’éviter le froid et de permettre que le collectif de lutte des personnes expulsées puisse continuer son rapport de force face à la préfecture dans les meilleures conditions possibles.
  • De nous donner la liste des immeubles classés sous « arrêtés de péril » (nous demandons des numéros de rues, et non des adresses nominatives), sachant que ces décisions administratives sont de notoriété publique. Ce serait un signe politique de soutien clair de votre part. Cela nous permettrait d’anticiper, voire d’empêcher de futures expulsions, et de prévenir aussi des Sans Papiers qui pourraient être embarqués et expulsés du territoire en même temps que de leur logement…
  •  un appui soutenu, technique et politique de la municipalité pour les demandes de régularisation pour tous les sans papiers expulsés du 11 Dezobry et du 76 Péri.
  • un engagement clair de relogement de la municipalité pour la totalité des onze foyers du 11 rue Dezobry et pas seulement pour 5 familles comme en ce moment (au total : 11 familles + 1 personne célibataire, avec ou sans enfants et avec ou sans papiers)
  • de bien vouloir mettre à leur disposition quelques tables et chaises le mercredi 21 décembre, pour organiser un repas festif de soutien sur le campement, le soir du 21/12 à 19h. De notre côté, nous nous chargerons d’apporter la nourriture et la chaleur militante.
  • De nous permettre d’organiser, le 14 janvier prochain, un concert de soutien dans une salle municipale dévolue au spectacle vivant afin de populariser et de médiatiser notre lutte (Ligne 13, Belle Etoile,… ?)
  
C’est dans votre diligence à accéder à nos demandes que nous pourrons apprécier la qualité de votre soutien et de votre opposition à la vague d’expulsions organisée par la préfecture. C’est ainsi que Saint-Denis saurait rester une ville solidaire.
  
Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l’expression de nos sentiments les meilleurs.
Les habitant-e-s expulsé-e-s et le comité de soutien contre les expulsions

 

Constitution du comité de soutien au 19 décembre : Des habitant-e-s et des salarié-e-s de Saint-Denis et des alentours, les Alternatifs Saint-Denis, Alternative Libertaire Saint-Denis, Association des communistes unitaires Saint-Denis, CGT Plaine commune, Collectif «Le Peuple de la Gare», Eglise catholique de Saint-Denis, Fédération pour une alternative sociale et écologique Saint-Denis, Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre tous les peuples, Nouveau Parti Anticapitaliste Saint-Denis, Parti Communiste Français Saint-Denis, Parti de Gauche Saint-Denis, Réseau Solidarité Logement Saint-Denis, Réseau Education Sans Frontières Saint-Denis, SNUIpp/FSU, SUD Collectivité territoriale Mairie de Saint-Denis, Sud Education Saint-Denis, Union Solidaires Saint-Denis

 

-----------------

Ci dessous quelques images de la manifestation du 17 décembre

 

Manif-logement-17-decembre-2011-4808.JPG

 

 

Manif-logement-17-decembre-2011 4829

 

Manif-logement-17-decembre-2011-4833.JPG

 

Manif-logement-17-decembre-2011-4846.JPG

 

 

Manif-logement-17-decembre-2011-4842.JPG

Manif-logement-17-decembre-2011-4876.JPG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article