Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par union locale solidaires Saint-Denis

Ce matin, le 71 rue Gabriel Péri a été expulsé par la préfecture. Une partie des personnes se retrouve littéralement à la rue !

Reproduction ci-dessous de 2 textes d'appel à une manifestation samedi 10 à aAint-Denis (distribué en recto verso sur la ville)

 

Manifestation Samedi 10 décembre à 11h30   devant l’école Jules Vallès

 

Nos enfants refusent d’avoir des amis expulsés !

Avec  la rue Dezobry ou Gabriel Péri ils veulent partager leur scolarité !

L’école c’est aussi, des récrés, des goûters partagés !

Pour construire leurs premières amitiés, ils veulent pouvoir les inviter.

Un toit c’est un droit, c’est un endroit où jouer.

Relogement des parents, c’est  la volonté de tous les enfants.


Arrêtez les expulsions !

On veut un bail, une adresse, un loyer !

Les enfants

Les parents de tous les scolarisés

Veulent

Le relogement

De tous les expulsés !

-----------------------------------------------------------------------------------

 

 

  Contre les expulsions de logements.   

Saint-Denis mobilisé

   Pour la régularisation des sans-papiers s

 

Depuis plusieurs jours, la préfecture expulse des habitant-e-s de Saint-Denis de leur logement, prétextant des situations de dangerosité des bâtiments, sans proposition de logement durable. Ce sont des dizaines de femmes, hommes, enfants qui se retrouvent expulsé-e-s de leur logement et de Saint-Denis en plein hiver. La semaine dernière, c’est le 11 de la rue Dezobry qui a été expulsé. Mercredi 7 décembre, ce fut le tour des familles du 76 rue Gabriel Péri. Ces expulsions vont se poursuivre : la préfecture veut vider les logements déclarés en « péril » ou en « insalubrité ».

 

Les conséquences pour ces Dionysiens et Dionysiennes ?

- perte du logement, même précaire, pour se retrouver dans de sordides « hôtels sociaux » à l’autre bout de la région, où la place n’est « garantie » que pour quelques semaines.

- déscolarisation des enfants des familles concernées qui jusqu’ici suivaient leur scolarité à Saint-Denis (en maternelle, primaire et collège !)

- perte des effets personnels, des objets de la vie quotidienne (vêtements, papiers administratifs…) qui se retrouvent prisonniers de bâtiments murés. 

Tou-te-s ensemble, nous pouvons gagner !

 

Ne restons pas immobiles et muets alors qu’une partie de nos voisins et voisines, de nos ami-e-s, de nos élèves, de nos camarades de classe, de nos collègues de travail se retrouvent broyé-e-s par l’Etat et ses représentants préfectoraux. De plus, les autorités publiques refusent toute solution de relogement à celles et ceux qui n’ont pas de papiers. Nous n’acceptons pas l’hypocrisie de la préfecture qui instrumentalise la sécurité des personnes pour « nettoyer » Saint-Denis !

 

C’est pourquoi nous invitons un maximum de personnes à venir manifester

 leur solidarité et leur colère face à cette situation honteuse !

Nous demandons le relogement de tou-te-s les expulsé-e-s à Saint-Denis !

 

   Manifestation Samedi 10 décembre  .

rendez-vous à 11h30 devant l’école Jules Vallès

 (près du Théâtre Gérard Philippe, au bout de la rue de la République)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article