Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par union locale solidaires Saint-Denis

LOGO-SUD-mairie-et-CFDT-interco.jpg

 

Saint-Denis le mercredi 16 janvier 2013

 

 

A l’attention de Didier Paillard

Maire de Saint-Denis 

 

Objet : Demande  écrite des agents du Service Social Municipal pour une rencontre  concernant  le rapport au BM du 17/12/12 sur la gestion de crise et les Assistantes sociales

 

 
A la lecture du BM du 17 décembre 2012, nous avons découvert le projet d'une astreinte sociale dans la gestion de crise en cas de sinistres et d'urgences.

 
Lors de la réunion du 22 mai 2012 avec l'ensemble de notre Direction (Elue, DGA, Directrice, Responsable de Circonscription) l'ensemble des assistants sociaux a clairement explicité son besoin d'avoir des temps d'échange afin d'être associé aux décisions concernant les projets de la DSDS, force est de constater malheureusement, qu'une fois encore, cela n'est pas le cas et ce malgré vos engagements dans le fascicule « 10 valeurs de la politique du personnel de Saint Denis.

 
Bien qu'actuellement le principe du volontariat soit exprimé, nous craignons que la mise en œuvre de ce projet entraîne à terme, une modification de nos fiches de poste lors d'un prochain passage en CTP. Pour que ce projet soit viable, il sera nécessaire d'étendre notre amplitude de travail au soir et aux week-ends. Compte tenu de notre importante charge de travail, de notre implication actuelle et réelle lors des urgences, de notre investissement quotidien et de notre présence auprès des dionysiens, nous nous opposons à cette augmentation de notre amplitude de travail.

 
L'organisation municipale actuelle n'est plus considérée comme opérante et nous aimerions comprendre ce changement de cap. Peut-être que les dispositions actuelles nécessitent d'être revues et complétées et nous aurions alors pu nous associer à un tel travail mais en aucun cas, notre présence ne nous semble essentielle. Elle n'apporterait aucune plus-value.


 
Nous souhaiterions vivement vous rencontrer avec l'intersyndicale SUD/CFDT pour éviter tout quiproquo et pour que vous nous apportiez toutes les informations utiles sur l'état des réflexions engagées à ce jour et la poursuite du processus à venir. Lors de cet échange, nous vous expliquerons les raisons qui nous amènent à nous opposer fermement à cette nouvelle forme d'organisation.

 

Sans réponse de votre part, dans un délai d’une semaine, nous seront amenés à mettre en place des actions de débrayage, dans un premier temps.

 

 

SERVICE SOCIAL MUNICIPAL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article