Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par union locale solidaires Saint-Denis

En octobre, François Hollande veut faire adopter le Traité pour la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance (TSCG). Celui-ci imposera à toute l’Europe l’austérité et la soumission à la finance.


A Saint-Denis, ce Traité qui signifie  l’austérité pour les classes populaires, le pouvoir aux banques et la course à la rentabilité, c’est, entre autres :

-                    -       Peugeot avec plus de 300 familles dionysiennes directement concernées par la fermeture de PSA. Des centaines d’emplois menacés (SFR, T-Systems, Air France,…) 

-          Les Hôpitaux de Saint-Denis qui risquent de perdre de 40 à 60 emplois faute de budget suffisant et d’investissement dans la santé

-                  -       L’enseignement encore fragilisé malgré la priorité annoncée. La pression sur les collectivités (Région, Département et ville) limitera les créations indispensables d’écoles, de collèges et lycées.

-          Les quartiers populaires avec la mort programmée des associations par la baisse des subventions

-          L’habitat  dans l’incapacité de répondre aux besoins de logements de qualité et bon marché


Avec ce Traité (appelé Pacte budgétaire) les gouvernements pourront imposer des budgets d’austérité en se cachant derrière la Commission européenne, technocratique et non élue.

Au nom de la rigueur et de l’austérité, ce sont les services publics, la solidarité nationale (comme les retraites), la protection sociale (comme la Sécu) et les mesures en faveur de l’environnement qui seront supprimés. C’est l’emploi et le pouvoir d’achat des salariés qui souffriront.

Ces politiques d’austérité ont mis à genou les peuples de Grèce, d’Espagne, du Portugal. Le traité les généralisera et les renforcera à l’échelle de l’Europe.

 

Ce traité européen Sarkozy- Merkel, qui devait être renégocié, n’a pas bougé d’une ligne.

Tout juste a-t-on ajouté des « mesures de croissance » incapables d’entamer la récession.

Ce sont donc les peuples qui payent

les conséquences de la spéculation des banques

En janvier 2012, le candidat Hollande affirmait vouloir combattre la finance. Au lieu de cela il donne raison à postériori à Nicolas Sarkozy et le patronat applaudit !

 

Aujourd’hui, en Europe, les licenciements se multiplient, le pouvoir d’achat baisse, le chômage, la précarité et la pauvreté explosent.

Il y a urgence d’une autre politique à gauche contre l’austérité au nom de la dette ; urgence à se confronter à la finance, à faire entendre la voix des peuples d’Europe et à donner la priorité aux besoins sociaux et environnementaux. 

Il faut permettre au peuple de débattre et décider !

Nous devons mettre le président de la République, le gouvernement et les parlementaires devant leur responsabilité : comment prétendre faire une politique de gauche avec un traité de droite ?  

La France ne doit pas ratifier le traité !!!!!

 

 Jeudi 27 septembre

Tous au Meeting unitaire

Place Jean Jaurès (Près de la mairie de Saint-Denis)

A partir de 17h30                        

                      

 

Dimanche 30 Septembre

Tous à la MANIFESTATION UNITAIRE

PARIS - NATION, 13H30

Départ collectif pour la manif à 12h30……   RDV devant la mairie

A l’appel du collectif dionysien : Alternatifs, UL CGT, Front de Gauche (Assemblée citoyenne, FASE, GA, GU, PCF, PG), NPA , UL Solidaires

www.stopausterite.org

 

Manif-traite-austerite.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article