Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par UL SUD Solidaires St-Denis

GREVE au sein de l’ehpad (maison de retraite) LE LAURIER NOBLE à Saint-Denis

Rassemblement jeudi 14 avril à 9h00 devant l'Ehpad,

1 rue du Docteur Delafontaine (à côté de l'Hopital Delafontaine)

 

Communiqué :

Saint Denis, le 13 avril 2016 : Les Salariés de la maison du Laurier Noble à Saint Denis ont décidé de se mettre en grève les 14 et 15 avril 2016 pour dénoncer les différents maux qui minent cet établissement appartenant à L’association ADEF Résidences et qui compte 43 établissements dans toute la France (Ehpad, Mas, etc…).
Les difficultés qui touchent cet établissement ont fait déjà l’objet de plusieurs négociations entre le président du directoire de l’association, les délégués du personnel et la direction de l’établissement en juillet 2014. Ces réunions ont donné lieu à une proposition de mise en place d’un observatoire des écarts par la direction de l’établissement car elle estimait que ces
problèmes multiformes étaient dus à un problème de communication.
Les salariés et les délégués du personnel ont refusé la mise en place de cet observatoire estimant que la réunion mensuelle des délégués du personnel était déjà le lieu approprié pour dénoncer les problèmes rencontrés au sein de l’établissement et que c’était à la direction d’y apporter des solutions.
Une évaluation externe effectuée par le bureau Veritas avait montré clairement qu’il existait au sein de l’établissement un climat social et une dégradation importante des conditions de travail sans que la direction ne prenne des mesures adéquates.
Depuis juillet 2014, aucune amélioration n’a été apportée par l’association et la direction de l’établissement. Pire la situation s’est amplement dégradée.


Les problèmes rencontrés sont multiformes :
- Problèmes de management contesté et discutable de la direction de l’établissement.
- Problème de recrutement des vacataires non qualifiés.
- Accusations infondées de maltraitance des résidents pour justifier des licenciements.
- Inégale répartition de la charge de travail pour les toilettes, soins de nursing et surveillance des résidents.
- Pression quotidienne exercée sur les équipes par la direction
- Climat malsain, appel à la délation de la direction ne favorisant pas une prise en charge optimale des résidents.
- Etat des locaux discutables,
- Absence de matériel (protection, gant, solution hydro alcoolique…) par soucis d’économie au détriment des résidents et des salariés.
- Machines à laver non remplacées depuis plus de 10ans et tombant régulièrement en panne obligeant les lingères à faire la lessive à la main.
- Problèmes au niveau de la livraison des médicaments suite à la mise en place de la robotisation des médicaments ne permettant une continuité des soins…


Les salariés de l’Ehpad, dénoncent ces problèmes depuis des années, il faut donc une prise de conscience pour que les choses changent enfin…


Le syndicat Sud Solidaires Santé Sociaux et les salarié-e-s du Laurier Noble

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article