Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Union locale Solidaires Saint-Denis

Non à " l'union nationale ". Solidarité !

 

Communiqué de L'union locale Solidaires Saint-Denis du 11 janvier 2015

L'Union syndicale Solidaires de Saint Denis condamne avec fermeté les attaques terroristes des derniers jours. En s'attaquant notamment à des journalistes, c'est bien la liberté d'expression, valeur fondamentale pour tout-e syndicaliste, qui est visée. Si nos pensées vont bien sûr en premier lieu pour toutes les victimes de ces odieux attentats, nous ne pouvons toutefois nous reconnaître dans les appels récurrents à « l'union nationale ». 


Pour nous les politiques au pouvoir ces dernières années sont les premiers responsables de la situation actuelle. Notre société est malade du capitalisme et des politiques qui créent toujours plus d'injustice sociale dans nos villes et quartiers tout en attisant le racisme d'état (chasse aux sans-papier-es, aux roms...).

Il est fortement à craindre que ces tragiques événements soient l'occasion pour certains réactionnaires de semer la division au sein des classes populaires en stigmatisant encore plus les immigré-es, les musulman-es. L’instrumentalisation de la forte émotion qui traverse le pays laisse déjà présager d'un nouveau tour de vis sécuritaire de notre société. Nous nous opposerons à tous les projets de lois liberticides qui amplifieraient la surveillance généralisée de la population et le muselage du mouvement social. Les libertés publiques, le droit aux communications privées, la liberté d’expression, de manifestation, de grève, ne doivent pas être sacrifiées sur l’autel de la lutte contre le terrorisme. Les intégrismes et les fascismes se nourrissent avant tout de la désespérance sociale et de la misère économique. C'est pourquoi la politique d'austérité du gouvernement Valls doit être combattue fermement.


L'Union locale Solidaires de Saint-Denis participera à toutes les luttes à venir dans le cadre unitaire le plus large possible. Dans ces temps incertains, il est de notre responsabilité de construire des alternatives à ce système capitaliste mortifère, cela passera forcément par une intensification de nos luttes sociales.

Commenter cet article