Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Union locale Solidaires Saint-Denis

Le Rojava (ou Kurdistan syrien) se situe dans le nord-est de la Syrie. En novembre 2013, des représentant-es kurdes, arabes, assyrien-nes, chaldéen-nes, turkmènes ont proclamé de facto un gouvernement d’autonomie démocratique au Rojava, indépendant du régime de Bashar Al-Assad.
 

Solidaires, internationalistes, démocratiques, et antitotalitaires

Notre soutien aux résistants et résistantes de Kobanê s’inscrit dans nos valeurs syndicales, réaffirmées de congrès en congrès et mises en pratique au fil de l’histoire : 
internationalisme, solidarité, droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, lutte contre les totalitarismes.

Plus précisément dans cette région du monde, nous n’oublions  pas la lutte de toutes celles et tous ceux qui s’affrontent depuis des années aux troupes du régime de Bachar Al-Assad à Alep, à Damas, à Deer’a, etc. L’Union syndicale Solidaires renouvelle son soutien au Comité de Secours à la Population Syrienne et au Collectif du Développement et du Secours Syrien qui, en France, organisent le soutien et l’information sur cette autre résistance à la barbarie.

 

Daesh est une armée de miliciens fascistes

Les agissements de Daesh ne laissent aucune ambiguïté : violence, racisme, haine, crimes de guerre, actes d'épuration ethnique, discriminations contre les femmes… Certes, une fois de plus (comme en Afghanistan naguère, en Irak, en Lybie, etc.), les « grandes puissances » font mine de s’effrayer de ce qu’elles ont contribué à développer ! Mais l’urgence est là : soutenir la population locale qui lutte contre cette armée dont l’ossature est constituée de milices et d’anciens partisans de Sadam Hussein ! La résistance de Kobanê est une résistance pour l'humanité et la dignité ! Ne pas la soutenir aujourd'hui serait être complice de Daesh !

 

Le gouvernement turc participe

à l’assassinat du peuple de Kobanê

Tout comme il réprime celles et ceux qui manifestent ou font grève en Turquie, le gouvernement d’Erdogan multiplie les obstacles à l’arrivée des réfugié-es, poursuit le blocage de l’aide (y compris humanitaire) collectée pour Kobanê. Il réprime dans le sang toutes les manifestations de solidarité avec Kobanê. Des dizaines de manifestant-es ont été tués par les forces de l'ordre ou par des membres du Hezbollah turc proche de Daesh.

Ce pays membre de l'OTAN continue d'apporter une aide militaire et logistique aux djihadistes de Daesh ; son objectif est d'occuper militairement cette région kurde et d'éradiquer le mode d'organisation social et politique adopté par l’Assemblée législative du Rojava, qui permet à chaque canton d’élire des assemblées citoyennes décentralisées et de se doter de structures démocratiques incluant toutes les nationalités et toutes les religions.

Livraisons d’armes, fait religieux :

ne pas se tromper de questions !

Confronté-es à une situation de guerre contre les forces de Daesh, attaqué-es par l’armée turque, les résistants et résistantes de Kobanê réclament des armes. Le problème pour nous n’est pas d’émettre un avis sur la justesse de la lutte armée, mais de savoir si laisser la population locale se faire massacrer est juste, si nous rejetons à égalité des groupes fascistes surarmés et un peuple qui expérimente de nouvelles formes de démocratie.

Il faut aussi clarifier les choses sur un autre plan : nous ne rejetons pas Daesh à cause de ses références à l’islam, mais parce que c’est une organisation fasciste qui menace militairement des populations civiles.

 

Une alternative politique se construit au Kurdistan syrien

Le mode de fonctionnement qui a été mis en place là-bas correspond à celui défendu par le mouvement kurde, qui a pour but de proposer une alternative au modèle de l’Etat-Nation. Il s’éloigne du modèle porté durant des années par le PKK, les orientations de la principale force politique kurde ayant considérablement évolué ces derniers temps. Ainsi, le Rojava est organisé en trois cantons, gouvernés par un système d’assemblées populaires.

Les principes défendus par le peuple de Rojava et le mouvement kurde sont principalement l’autogestion, l’émancipation des femmes, l’anticapitalisme et l’écologie politique. Ce modèle d’organisation a vocation, pour les kurdes, d’être étendu à toutes les régions qui le souhaiteraient, et de permettre la libération d’autres peuples opprimés (Palestine, Arménie…).

Une lutte de libération des femmes

Les femmes sont très investies dans la vie démocratique qui se met en place dans le Rojava ; elles le sont tout autant dans les groupes de résistance. Face au machisme ambiant, contre le féodalisme porté par diverses forces politiques et/ou religieuses, c’est un aspect important de ce qui se joue à Kobanê !

-------------------------------------------------------------

Sur l’initiative de la Coordination Nationale Solidarité Kurdistan (CNSK), des organisations associatives, syndicales et politiques organisent la solidarité en France. Elles participeront à la Journée mondiale contre Daesh, pour Kobanê, pour l’Humanité du 1er novembre. Partout dans le monde, ce jour-là des manifestations et rassemblements auront lieu à 14 heures. Ce sera le cas à Paris (manifestation de Bastille à République) et dans d’autres villes françaises (Marseille, Strasbourg, Rennes…). L’Union syndicale Solidaires est signataire de l’appel avec, notamment : CNT-SO, CNT-f, Conseil Démocratique Kurde de France, France-Kurdistan, Sortir du colonialisme, Mouvement de la Paix, Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples, Parti Communiste Français, Ensemble, Nouveau Parti Anticapitaliste, Alternative Libertaire, … de nombreuses associations kurdes locales…

-------------------------------------------------------------

Journée mondiale contre Daesh – pour Kobanê - pour l’Humanité -

1er novembre 2014, 14h00

Le 15 septembre dernier, l'organisation « Etat Islamique » (Daesh en arabe) a entamé une vaste offensive sur plusieurs fronts contre la ville kurde de Kobanê, dans le nord de la Syrie (Ouest-Kurdistan, dit aussi Rojava). 
C’est la troisième fois que Kobanê est visée par cette organisation depuis le mois de mars 2014. Les deux premières offensives ayant été repoussées, Daesh a rassemblé toutes ses forces pour attaquer encore plus fort et s’emparer de la ville.
En janvier dernier, les Kurdes du Rojava ont mis en place un système d'administration 
autonome organisé en trois cantons. Kobanê qui est l'un de ces cantons est longé au nord par la frontière turque, étant encerclé de tous les autres côtés par des zones sous contrôle de Daesh.
Daesh est entré dans la ville de Kobanê en utilisant des armes lourdes de fabrication américaine. Des centaines de milliers de civils sont confrontés à la menace d’un génocide. A Kobanê, la population tente de résister avec armes légères contre les attaques brutales de ces gangs surarmés. Pour les secourir, ils ne peuvent compter que 
sur le soutien des YPG et des YPJ, les unités de défense du peuple. Voilà pourquoi il est important de se mobiliser au niveau mondial pour Kobanê et contre Daesh. La soi-disant coalition internationale contre Daesh n’a apporté aucune aide à la résistance des Kurdes, bien que ceux-ci soient les témoins du génocide en cours. La coalition n’a pas rempli les obligations auxquelles elle est tenue en vertu du droit international. Plusieurs des pays membres de cette alliance, en particulier la Turquie, font partie des soutiens militaires et financiers de Daesh, et non des moindres. Voilà pourquoi il est important de se mobiliser au niveau mondial pour Kobanê et contre Daesh.
Si la communauté internationale souhaite que la démocratie puisse prendre racine au Moyen-Orient, elle doit soutenir la résistance kurde à Kobanê. Le modèle démocratique de l’administration autonome du Rojava est un exemple pour toutes les populations de la Syrie. Ce modèle est laïc, pluraliste, et permet de réaliser l'unité dans la diversité. Agissons maintenant. Il est grand temps de donner ce message aux acteurs mondiaux : une autre politique est possible. Nous encourageons donc tous les peuples de la 
terre à manifester leur solidarité avec Kobanê. Nous vous invitons vivement à participer à la journée mondiale pour Kobanê. Soutenez la résistance contre Daesh ! Soutenez Kobanê ! Soutenez l'humanité ! Agissez maintenant !

 

 

La résistance de Kobanê est notre affaire à tous et à toutes !

Commenter cet article