Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Union locale Solidaires Saint-Denis

Tract produit par les collèges mobilisés :

 

La réforme des ZEP ?

A Saint-Denis, les collèges voient leurs moyens chuter pour la rentrée 2014.

Parents, enseignants, mobilisons-nous ! 

 

Les fausses promesses du gouvernement

Le 15 janvier, François Hollande, président de la République, annonçait des "mesures d'une ampleur inédite" pour les établissements scolaires classés Zone Education Prioritaire. Le lendemain, Le ministre de l'Education nationale promettait une "refondation" des ZEP et déclarait que  "Toute l'éducation prioritaire est concernée par la réforme". (Source : le Monde, le Parisien).

 

La réalité à Saint-Denis pour la rentrée 2014

A Saint-Denis, où l'ensemble des collèges est classé ZEP, les annonces des moyens pour la rentrée 2014 sont tombées la semaine derrière.

Contrairement aux annonces médiatiques, alors que la ville gagne des habitants, les moyens sont, comme pour les années précédentes, en chute libre pour la plupart des établissements.

Par ailleurs, aucune heure pour les projets pédagogiques n'est pour l'instant prévu.

 

Que signifient concrètement ces baisses pour  les élèves ? Le départ de professeurs expérimentés, des classes surchargées, moins de travail en petits groupes, moins de projets.

En un mot : un enseignement de moins bonne qualité !

*La DHG (Dotation horaire Globale) représente le nombre d'heures d'enseignement alloués pour chaque établissement par semaine.

 

Collège

Evolution DHG 2013-2014

Henri Barbusse

- 40h soit un recul de 5,4%

La Courtille

- 42h soit un recul de 7,9 %

Elsa Triolet

- 20h soit un recul de 2,5 %

Fabien

- 101,5h soit un recul de 10,9 %

De Geyter

Les moyens stagnent

Iqbal Masih

- 170h soit un recul de 17,1 % (une partie serait justifiée par l’ouverture d’un nouveau collège secteur Pleyel)

 

Seulement deux collèges (G. Lorca et J. Lurçat) gagnent des moyens horaires, mais pas suffisamment pour développer les aides personnalisées et  couvrir la progression démographique.

 

Les réels besoins pour l'éducation des élèves de Saint-Denis

Nous, enseignants des collèges de Saint-Denis, nous demandons une augmentation des moyens, le maintien des personnels en place et la création de postes pour permettre  la réduction du nombre d'élèves par classe, l'enseignement en petit groupe et sous forme de projets.

Le jeudi 6 février, nous appelons à la grève sur la ville. Nous invitons les parents à nous rejoindre pour la réussite de leurs enfants et de nos élèves.

 

Rassemblement devant la mairie jeudi 6 février à 14h

Mobilisation et grève dans les collèges de Saint-Denis
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article