Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Union locale Solidaires Saint-Denis

La courbe du chômage n’est pas prête de s’inverser avec la poursuite de la politique d’austérité du gouvernement. Il y cinq millions de chômeurs-euses en France et seulement un peu moins de la moitié des inscrits-es à Pôle Emploi sont indemnisés-es.
En revanche, le gouvernement, comme le précédent, multiplie exonérations et crédits d’impôts au patronat, sans aucune exigence en matière d’emplois et de salaires. Pire, avec la loi dite de « Sécurisation de l’emploi », voulue par le MEDEF et certaines organisations syndicales, les licenciements sont facilités et la précarité à peine sanctionnée.

Les prochaines négociations UNEDIC en janvier 2014 sont un enjeu qui nous concerne toutes et tous.
Le MEDEF veut imposer une purge de l’assurance chômage. Il préconise 300 millions d’économies sur trois ans pour combler le déficit du régime général et le retour à la dégressivité des allocations. C’est au patronat de payer la note des licenciements et de la précarité, pas aux chômeurs-euses et précaires.
Les organisations syndicales doivent refuser en bloc cette nouvelle régression sociale et préparer la mobilisation.
Le gouvernement aura la responsabilité politique de ne pas donner son agrément à de nouvelles attaques patronales.

Exigeons une autre politique :
- Augmentation des minima sociaux et des allocations chômage
- Réduction du temps de travail à 32 h, avec embauches correspondantes.
- Formations qualifiantes, choisies et rémunérées.
- Présence des associations de chômeurs là où se décide leur sort.
- Plus de moyens aux agents de Pôle Emploi

Manifestons à Paris 14 H Place Stalingrad

 

Manifestation samedi 7 décembre : assez de chômage et de précarité !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article