Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Union locale Solidaires Saint-Denis

Venez le soutenir !

Rassemblement

mercredi 27 novembre 2013

à 16h30

au siège d’EMMAÜS France

47 avenue de la résistance 93100 – MONTREUIL   (Métro Croix de Chavaux)

 

Comment en est-on arrivé à cette extrémité du combat syndical ?

 

Depuis 4 ans à l’ACE /EMMAÜS

Plus de soixante délits d’entraves (CE,CHS-CT et syndicaux) déposés auprès de l’inspection du travail depuis juillet 2008 concernant le non respect du fonctionnement des instances représentatives du personnel et les obligations légales de l'ACE/EMMAÜS.

Une mise en demeure de cette même inspection du travail en mars 2012 pour manquements graves de l’employeur par rapport à ses obligations de sécurité en matière de risque professionnels et des conditions de travail.

Deux interpellations de la CNIL en septembre 2013 (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) pour des faits graves.

 

Le droit des  salarié-e-s et des syndicats sont bafoués

- De nombreux collègues partis depuis juillet 2008 parce que, pour certain(e)s  ne se retrouvant plus dans un Mouvement à la dérive, de plus en plus institutionnalisé et de moins en moins alternatif !

- Des procédures en prud’homme pour non respect du droit du travail depuis juillet 2008 notamment sur le non paiement des heures supplémentaires et des heures d’astreinte.

- Procédure de licenciement d’une salariée en dehors de toute légalité, sans enquête du CHS-CT alors qu’elle était en droit de retrait parce qu’elle demandait seulement l’amélioration de ses conditions de travail.

- Menace de licenciement sur notre Délégué syndical au « placard » depuis 22 mois.

 

Des Audits à charge.. « une organisation pathogène »

Les différents audits réalisés dernièrement (sur les risques psychosociaux d'Indigo Ergonomie de février 2012 et sur la gestion RH de l'ACE d'Idées Consultants de novembre 2012) ont révélé beaucoup de choses qui font écho à ce que notre syndicat dénonce depuis la réforme et vient donc légitimer notre combat politique.

Ce qui devrait tous nous choquer et nous interpeller est la conclusion de l’un deux qui résume toute notre situation d’aujourd’hui et qui dit : « l'ACE, compte tenu de la faiblesse de ses moyens et de son mode de fonctionnement, ne résout pas, voire participe, à la souffrance des responsables, c'est une organisation pathogène ». Nous constatons aujourd'hui que la réforme est un gros gâchis humain, financier et éthique !

 

Un résumé dramatique pour ce qui était il y soixante ans une utopie formidable et un espoir de vie meilleur pour des milliers de personnes dans une société à la dérive !

Nous nous battrons jusqu’au bout pour faire éclater cette réalité et la faire changer afin de retrouver du sens et de la sérénité tant politique que pour nos conditions de vie et de travail à tous ainsi que celles des personnes accueillies.

Nous refusons que le Mouvement Emmaüs, et en particulier sa branche communautaire, devienne un laboratoire de la régression des droits humains obtenues par la lutte de nos aïeux, du mouvement ouvrier, dont est issu le Mouvement Emmaüs et de l'institutionnalisation de la misère (cf. RSA, OACAS...).

 

Nos revendications

  • la mise en place des commissions d’enquêtes CHS-CT, CE et le respect des droits de retrait sur les conditions de travail.
  • Adhésion à une convention collective et un véritable statut pour les responsables de communautés
  • Le respect du code du travail (paiement des astreintes, des heures supplémentaires, discrimination salariale, embauche, formation, règlement intérieur…)
  • Suppression des fichiers informatiques portant atteintes aux libertés individuelles
  • Suppression de toutes les sanctions disciplinaires et paiement des salaires aux salariés qui en sont victimes

Au nom de « l’esprit compagnonique », EMMAÜS veut faire la chasse aux sorcières et se débarrasser de tous ceux et celles qui revendiquent des droits et refusent d’être des simples moutons d’un mouvement qui se dit SOLIDAIRES  mais qui n’accepte qu’une seule vraie parole, celle édictée par la hiérarchie d’EMMAÜS.

C’est pout toutes ces raisons que notre délégué syndical a décidé d’entamer une grève de la faim illimitée à partir du jeudi 21 novembre 2013.

 

Soutien total du délégué syndical SUD

jusqu’à satisfaction des revendications.

Venez le rencontrer sur place

au siège d’EMMAÜS…

47 avenue de la Résistance à Montreuil 93100 (Métro Croix de Chavaux, ligne 9)

Contact :solidairesmontreuil@wanadoo.fr

 

EMMAÜS… Le délégué syndical SUD en grève de la faim à Montreuil depuis le 21 novembre !

Commenter cet article